• Le conditionnel présent

    S'il pleuvait, nous rentrerions sous le préau.  (merci à Rigolett)

    Le présent du conditionnel est formé comme le futur simple avec les terminaisons de l'imparfait. On retrouve toutes les irrégularités et les exceptions du futur :  j'enverrais, je saurais, tu irais, vous courriez, ils boiraient.

    Ce mode exprime :

    • La politesse  Pourrais-je venir avec vous?
    • Un conseil Il faudrait aller se coucher.
    • Une suggestion Tu aimerais jouer de la guitare?
    • Un reproche Tu devrais parler moins fort.
    • Un souhait J'aimerais lui faire plaisir
    • Un fait imaginaire Je serais riche en gagnant au Loto.

    La leçon :                       Les exercices : 


  • Commentaires

    1
    Mercredi 29 Mai 2013 à 09:51

    Du coup, si on suit tes explications, on obtient : "s'il pleuvait, nous rentrerions"

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Mercredi 29 Mai 2013 à 18:47

    Oui c'est très bien....

    Une condition au présent appelle un futur tandis qu'une condition à l'imparfait appelle un conditionnel! Vais mettre des exercices d'entraînement sur la différence futur ou conditionnel! Bonne soirée

    3
    Jeudi 30 Mai 2013 à 06:20

    Ben oui mais toi tu as écrit rentriions dans ton exemple...

    4
    Jeudi 30 Mai 2013 à 07:02

    En m'empressant de vouloir corriger ai fait disparaître sans le vouloir le "rentrerions" en question!! Bises

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :